Mon alimentation quotidienne

On ne peut pas dire que l’on mange toujours sain, car c’est quasiment impossible ! Il nous arrive au moins une fois sur deux de craquer et d’aller manger dans les fast-food comme par exemple le macdo et surtout quand on est ado.

Mais aujourd’hui, nous sommes là pour vous présenter quelques  plats que nous mangeons au quotidien.

Ce sont les plats que nous mangeons dans notre quotidien. Ils paraissent sains avec des légumes, du riz, et de la viande ou du poisson comme par exemple l’un des plats que l’on appelle le thiep, mais en réalité ce sont des plats très gras mais nous n’y faisons pas très souvent attention à ce genre de réflexions, tant que c’est bon, c’est ce qui compte..

   

 

 

Par contre quand t’es obligé de manger à la cantine de l’école, t’es obligé de manger sain, mais ce n’est pas tout le monde qui aime la nourriture de la cantine, la nourriture de la cantine est souvent critiquée, et a aussi  la réputation d’être « dégueulasse », « répugnante» ou pas du tout bonne.  Mais il faut s’avouer qu’à la cantine on mange plutôt sain.

 

 

 

Ici nous allons vous présenter un plat qui s’appelle les bananes plantins. C’est un plat consommé dans presque toute l’Afrique centrale et du sud et aussi dans les Iles. C’est un peu comme des frites, mais sucrées. C’est un accompagnement qui se mange avec beaucoup de plats.

 

 

 

 

Awa, Noemie et Jennifer pour le Lycée Roger Verlomme

 

 

Publicités

Nourriture équilibrée mais pas trop

La photo a été prise dans un fast-food.
Pourquoi est- elle équilibrée d’après nous ?
Nous pouvons voir que l’assiette est est composée de : frites, viande hachée, blé, riz et de la salade avec de la tomate.
Il y a beaucoup de bienfaits dans ce repas mais le problème reste les frites car elles sont grasses et mauvaises pour la santé si elles sont consommées en abondance.
Nous pourrions nous passer de ce repas mais une fois de temps en temps ça ne fait pas de mal si c’est pour notre plaisir personnel.
Quelle est la fréquence idéale pour manger un kebab ?
La variété est la clé d’une bonne alimentation. Il vaut donc mieux éviter d’en manger trop. En l’absence de problème de santé spécifique, deux à trois par mois semble passable, mais cela doit rester un repas d’exception. Qui plus est, avec une surconsommation, le plaisir diminue… Et manger sans plaisir n’est pas favorable non plus à une bonne santé !

Photo de Luna

Karim, Meriem et Luna – Lycée Roger Verlomme

 

En direct du Ramadan !

 

Le ramadan vient de la religion musulmane. Le ramadan c’est un jeûne qui dure tout un mois le jeûne s’effectue du lever au coucher du soleil et se décale toutes les années de 13 jours.
Nous déterminons le ramadan chaque année en fonction de la lune
Les premiers jours sont assez compliqués car nous devons prendre l’habitude mais nous mangeons beaucoup le soir. Souvent durant la journée nous avons souvent soif car cela tombe durant l’été et les températures sont plutôt chaudes

Nous mangeons régulièrement des plats traditionnels comme la chorba, les dattes selon nos envies et nous consommons nos plats préférés comme les pizzas, les gratins mais aussi des pâtes.
Malgré tout il y a une bonne ambiance et on s’y habitue très vite. Mais il y a certaines exceptions : les diabétiques les personnes âgées et les malades ne jeûnent pas.

A la fin du ramadan il y a une fête qui s’appelle l’Aïd c’est une petite fête, pas celle du mouton, mais nous nous réunissons avec les personnes de notre famille et nous mangeons ensemble pour fêter la fin du ramadan. Le plus souvent les plus petits ont des cadeaux.

Luna , Meriem et Karim

Sport et alimentation : entretien d’un sportif amateur

 

Nous somme allés interviewer Chris, un jeune homme de 28 ans qui va s’entraîner en salle de sport depuis l’âge de 18 ans. Nous nous sommes retrouvés devant le Fitness Park du treizième arrondissement de Paris qu’il fréquente depuis quelques années.

Découvrez notre interview :

Bacoutoubo et Oussama

Ramen

Le ramen est un plat japonais constitué de pâte dans un bouillon importé de Chine.
La soupe de Ramen est un composant qui définit le goût du Ramen : elle est cuisinée avec finesse.
La soupe utilise principalement des bouillons obtenus avec une base animale (poulet, porc ou bœuf), avec une base animale de la mer (bonite séchée, sardine séchée ou algue) et avec des légumes.
Ce petit bol rassemble en effet des nouilles fabriquées avec de la farine de blé, du sel, de l’eau, de l’eau alcaline appelé « kansui ». Celles-ci sont plongées dans un bouillon parfumé réalisé à partir de sauce soja, sinon de miso, auquel on additionne un bouillon de viande ou de poisson. A chaque région nippone, sa spécialité de ramen. Selon où l’on habite, on ajoute ainsi des os de porc, un oeuf mollet, des algues nori, des oignons ou tout autre ingrédient.
En France il est difficile de trouver un bon restaurant ramen mais ce n’est pas impossible.
Par exemple dans le quartier à Opéra appelé « le quartier japonais » situé aux alentours de rue de Saint Anne.

Miu , Walid et Come – Lycée Roger Verlomme .

 

 

 

 

Plat équilibré…ou pas ?

 

5646

Considérez-vous que ce que vous mangez à la cantine est équilibré ?

 

 

Voici un plat qui a été servi à la cantine du lycée Beaugrenelle.

 

IMG_8444

Ce plat est composé :

-une entrée : salade, tomates, maïs, concombres et olives noires.

-un plat : poulet et frites

-un dessert varié : fraises à la chantilly

-un pain de petite forme

-de l’eau à volonté.

Au cours d’une enquête au lycée Roger Verlomme, nous avons intérrogé plusieurs élèves pour déterminer si les plats qu’on leur a présenté sont équilibrés. Voici ce qui en est ressorti :

Apprenti journaliste : Que pensez- vous de ce plat ?

Marie Alicia : C’est un plat qui sort de l’ordinaire pour la cantine.

Apprenti journaliste : Pour vous ça a l’air appétissant ?

Jean Clarens : Pas vraiment…

Apprenti journaliste : Pensez-vous que c’est un plat équilibré ?

Marie Alicia : L’entrée oui, le plat aussi car des frites ce sont des pommes de terre découpées en bâtonnets mais elles ont baigné dans l’huile.

Apprenti journaliste : Que pensez-vous du poulet à la sauce aux champignons ?

Jean Clarens : Le poulet n’avait pas de saveur, il était pauvre en sel et très sec.

La sauce n’était pas très bonne.

Apprenti journaliste : Et votre dessert ?

Marie Alicia : Les fraises étaient fraîches.

Apprenti journaliste: Avez-vous trouvé votre plat équilibré ?

Jean Clarens : Equilibré oui mais pas bon…

Après analyse du plat, nous avons remarqué que l’entrée était un plat équilibré car elle est composée d’oeufs et de maïs qui contiennent des protéines, le plat principal n’est pas vraiment équilibré car les frites contiennent des glucides, de l’amidon, sels minéraux, fibres régulatrices du transit, du potassium et des vitamines B et C. Elles sont riches en graisse et absorbe 10% de leur poids en huile de friture. Les fruits sont bons pour la santé, les fraises sont riches en vitamines C.

Nous pouvons donc conclure que l’entrée et le dessert sont des plats équilibrés mais le plat principal ne l’est pas vraiment.

Jean Clarens, Sheryl, Juliette, Marie- Alicia

Théories du complot au Lycée Roger Verlomme : gare aux pigeons

Histoire du pigeon

Les premiers pigeons sont apparus sur le continent asiatique, puis ils se sont dirigés vers l’Europe de l’ouest puis vers l’Afrique du nord. Des restes de pigeons datant d’un million d’années ont été retrouvés en Jordanie et en Palestine.

Des scientifiques pensent que les pigeons se sont approchés des humains parce qu’ils étaient attirés par leur sang.

Ils ont constaté que lorsque les populations sont trop importantes, nombreux sont les pigeons malades. Dans le même temps certains hommes sont atteints de mystérieuses maladies contagieuses peu connues comme le chingala.

Les pigeons nichent dans les cavités des bâtiments, qu’ils redécorent à leur façon avec leurs déjections.


Illustration 1: Les pigeons et leurs méfaits. Auteur : Miu G

 

Les personnes âgées sont suspectées d’être complices des pigeons en leur donnant à manger sciemment pour transmettre leurs maladies aux jeunes personnes.

Comme les pigeons vivent en ville et que leurs prédateurs sont inexistants, les pigeons faibles et malades vivent plus longtemps. Ils peuvent ainsi contaminer de plus en plus d’humains.


Illustration 2: Une organisation ? Auteur : Miu G

Le chingala ou le virus du pigeon

Découvrez notre diaporama d’information

Maintenant vous savez. Parlez-en autour de vous.

Les élèves du Lycée Roger Verlomme