l’envers de la cantine

On est tous passés par là ( sauf quelques veinards ): frites toutes les semaines, plats trop salés, attente qu’ on pense interminable, manque de place et parfum propre à ce lieu…mais nous, nous avons décidé de nous plonger dans cet univers inconnu.

Interview de l’intendant du lycée Simone Weil , Monsieur Leroux :

Depuis combien de temps exercez-vous ce métier ?

-Depuis maintenant presque 10 ans

Quel est le budget du lycée par personne pour un repas ?

-c’est 2 € 10 par personne et par repas.

Y a-t-il du bio à la cantine ?

-Il y en a peu car cela coûte très cher .

D’où proviennent les plats?

-Ils sont faits sur place.

Les aliments non consommés sont-ils jetés, gardés où donnés ?

– Les aliments non servis qui restent sur le présentoir peuvent être remis le lendemain mais s’ils ne sont toujours pas consommés alors ils sont jetés. Pour éviter le gâchis nous mettons petit à petit les aliments sur le comptoir.

Est-ce vous qui composez les menus ?

– Oui c’est moi et la cantinière en chef qui décidons de la composition des menus.

Devez vous avoir l’avis du proviseur pour la part du budget consacré à l’alimentation ?

-Oui j’ai besoin de sa signature, qu’il approuve ce que j’ai proposé.

 

La réglementation de la cantine en France

 

La mise en place d’une restauration scolaire en collège ou en lycée est obligatoire et le prix payé par les familles pour la cantine varie en fonction de leur quotient familial.

La restauration scolaire au collège dépend du département. Celle du lycée dépend de la région. Ce sont ces collectivités qui en fixent les tarifs. Elle doit notamment garantir aux élèves un temps de repas d’au moins 30 minutes, une variété dans les menus et des portions adaptées à leur âge.

L’exigence de respect des normes est forte : une obligation de résultat s’impose aux communes. Le manque de sécurité alimentaire n’est pas toléré.

Le repas servi en cantine scolaire doit comporter :

  • un plat principal,
  • une garniture,
  • un produit laitier,
  • source : site du ministère de l’éducation nationale

    et, au choix, une entrée et/ou un dessert.

plateauSW2Photo d ‘un plateau repas au lycée

 L’une des promesses de campagne d’Emmanuel Macron était de passer à 50% de produits bio dans la restauration scolaire : une loi imposera du bio et des produits locaux d ici 2022

Source : Libération du 3 décembre 2017

Contrairement à ce que l’on peut penser, introduire du bio dans les cantines françaises ne coûtera pas plus cher :

 

Repas sans bio ( en moyenne )    1.50 euros
Repas avec bio 1.80 euros

 

pourquoi consommer bio

Quelques chiffres

Chaque année, le gaspillage de produits alimentaires dans les cantines françaises est très important, il représente en moyenne :

Quantité jetés dans les poubelles par seconde : 4,7 kg

 150 000 tonnes : C’est la quantité d’aliments jetés dans les poubelles françaises par les cantines chaque année.

 150 grammes : Quantité d’aliments gaspillés par élève, par an.

 –entre 179 et 200 grammes , par personne et par repas

 100 kg : Quantité d’aliments jetés par une cantine, par an.

 

Source : conso globe

gaspillage1

gaspillage2

source: photos d internet

 

 

ENQUETE DE ANNA BOITEL ET SEGOLENE FERNANDES 2NDE2 LYCEE SIMONE WEIL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s